Habitants des Terrasses, exprimons-nous!

Créé par le 11 mai 2010 | Dans : Accueil

Donner son avis sur un ou des blog(s) -chacun est libre d’en faire un-, c’est simple et facile. Le blog n’exclut bien sûr et surtout pas la discussion directe avec nos élus du conseil syndical, il ne peut qu’alimenter leurs débats.

Comme le disait un membre du conseil syndical en fin de l’AG 2010, il est malsain qu’un avis, un sentiment, une crainte restent contenus jusqu’à l’unique occasion annuelle d’exercer — dans un  laps de temps très limité et devant une assemblée nombreuse et intimidante – son droit d’expression.

Vous trouverez après chaque article ou sujet un ou plusieurs sondages, sous forme de question, sondages auxquels vous pouvez répondre de façon tout-à-fait anonyme, en cochant simplement votre choix de réponse. Vous pouvez aussi laisser un commentaire (donner alors votre adresse mail, qui n’est pas publiée, pour certifier votre intervention).

Vous pouvez aussi m’adresser un message pour proposer des sujets.

Ce blog est bien sûr consultable par nos élus du conseil syndical, à eux de s’inspirer de ce qui s’y exprime!

Vos interventions sur ce blog seront transmises par mes soins à nos élus avant les assemblées générales.

Si vous appréciez cet instrument de démocratie directe, faites savoir qu’il existe.

Chers voisins, rendez-vous bientôt… à la fête des voisins!

    François Lurot (23 rue du Groupe Manouchian), à l’initiative de ce blog

Adresse mail: francois.lurot@laposte.net

Sondage : ce blog est-il utile?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Sondage: nos charges courantes sont-elles trop chères?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Gardiennage

Créé par le 10 mai 2011 | Dans : Gardiennage

Le soir et les week-ends, la résidence n’est pas surveillée, hormis très ponctuellement par un maître-chien — qui fait peur aux enfants — et par des visites furtives de policiers à vélo.

Réfléchissons à un véritable gardiennage à demeure 24h/24, comme dans la plupart des résidences de ce type. En dehors de heures ouvrables, une « astreinte » serait mise en place (le gardien est chez lui ou à proximité et peut donc être opérationnel dès qu’on l’appelle). Cette astreinte pourrait être assurée en alternance, pour réduire les coûts, entre gardien des Terrasses de Gambetta et gardien du Diamant Vert…

Sondage: le système de gardiennage est-il satisfaisant?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Entretien des espaces verts

Créé par le 08 mai 2011 | Dans : jardin

Un jardin, c’est synonyme de paix et de chants d’oiseaux, non?

Notre jardin est, dès les beaux jours et jusqu’à l’hiver, une véritable « usine à végétal »: le bruit intense et continu des engins (cisailles, tondeuses, souffleuses, etc.) commence dès 8 heures du matin et quelquefois plusieurs jours de suite.

Des entreprises utilisent maintenant des outils électriques quasi silencieux, sont-elles pour cela plus chères?
Ou bien encore, on doit pouvoir trouver, via une association de réinsertion, pour quelques heures par mois, un jardinier qui s’occuperait amoureusement des plantes, en silence (avec des cisailles et une tondeuse mécanique) comme il convient à un havre de paix. En plus cela ferait une présence rassurante dans le jardin…

Sondage: faut-il changer de jardiniers?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Changer de syndic

Créé par le 12 mai 2010 | Dans : Syndic

Notre conseil syndical a entrepris une action en justice pour faire payer  » le désordre » du parking qui s’écroule. Mais notre gérant, qui mène l’action en justice, est une émanation, une petite filiale, de celui que nous attaquons. Certes nos élus se disent vigilants… sera-ce suffisant face à une telle force de frappe (Nexity, la plus grosse société immobilière de France)?

On imagine mal une issue favorable et rapide à ce procès.

L’urgence est de se dégager et de prendre notre indépendance pour retrouver notre liberté d’agir. Continuer l’action en justice pour faire payer le vendeur à la découpe ou ses anciens actionnaires, les travaux, certes, mais aussi le préjudice.

Le plus simple serait de s’associer à nos voisins du Diamant Vert, l’autre partie de notre résidence et de prendre le même syndic.

Gageons qu’une fois indépendants, les copropriétaires vont réaliser l’ampleur des travaux qu’ils pourraient payer (déjà environ 200.000 euros cette année, votés en AG le 10 mai, et la perspective de l’aménagement en cage d’acier des quatre niveaux de notre parking, avec à la clé les périodes où il sera fermé, plus les bruits de chantier, etc.).

Il faut aussi réaliser l’impact sur le prix de vente de nos biens Et, si l’on reste, qu’on sera acculés à payer… jusqu’à la saisie de l’appartement de ceux qui ne pourront suivre. Au bout du cauchemar, Nexity pourrait se retrouver propriétaire de tout ou partie de la résidence? Gageons qu’alors, en bon gestionnaire, il saura retirer cette terre qui pèse sur le parking!
François Lurot

Sondage: faut-il changer de syndic ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Alerte! Le jardin s’écroule!

Créé par le 12 mai 2010 | Dans : Charges exceptionnelles, jardin

Quand la résidence a été construite, il n’y avait pas d’arbres.
Ceux-ci sont apparus plus tard… peut-être pour une revente plus facile par le promoteur (les AGF)? L’architecte et les ingénieurs n’avaient certainement pas conçu la dalle actuelle pour supporter un poids toujours croissant.

Renforcer le garage sous le jardin est-elle une solution durable? Le poids des arbres qui grossissent toujours plus et de la terre qui s’alourdit avec les pluies, le terrain argileux instable arrosé d’un cours d’eau souterrain, la Dhuis… autant de paramètres incontrôlables qui vont rendre le renforcement par des poutrelles d’acier inutile ou au minimum insuffisant… celles-ci ne vont-elles pas s’enfoncer à leur tour sous le poids et menacer les étages en dessous?
On peut craindre d’être partis pour des dépenses infinies, d’avoir à renforcer ce parking jusqu’au dernier sous-sol. Pour un jour condamner le tout?

La solution la plus sûre est d’enlever ces arbres et leurs trois mètres de terre – tant pis pour le poumon d’oxygène, gardons nos sous pour partir à la campagne. Pour l’agrément, on fait de très belles pelouses, ou encore mieux des prairies campagnardes, les deux solutions ayant besoin de seulement 20 cm de terreau. On pourra même à nouveau piqueniquer (ce que faisaient les habitants au début). A agrémenter de jolis arbustes et autres buissons de fleurs en parterres à renouveler avec les saisons. A la clef, un entretien plus écologique, pour faire baisser le coûteux entretien par la société de jardinage et éviter l’odeur et le bruit infernal des engins à moteur (le jardin actuel est, à la belle saison, une véritable « usine à végétal » ).

Le prix de 500.000 euros pour enlever la terre semble astronomique. Il faut faire des devis. Il y a forcément beaucoup moins cher.

Renforcer ad vitam eternam le parking (une première rampe cette année -environ 200.000 euros-, puis une autre, puis les couloirs, et les boxes, sur un, deux trois, quatre niveaux) c’est ouvrir un trou de dépenses sans fond.
François Lurot

Sondage : faut-il transformer le jardin ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

upalassoc |
skol diwan sant-brieg |
''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS
| COMITE DE JUMELAGE
| Alphacom +